Search :
Text for song:

Polichinelle

Great Goose
Pantin de terre
Edifie le corps d'un amour enfreint

L'amour de soi, l'amour des autres, perdus a jamais dans cette promesse occulte qui nous alienne, qui nous souche, qui nous reduit ultimement a l'etat d'etre sans retouche

Pantin de d'Echer
Porte un message qui l'on traduit en vain

Omnicredulodeficience de je, de nous, envers ces hommes impies pretendant a ta parole qui, pure et saine, seme l'asservissement lorsque detenue par le genre humain

Brises les ficelles qui t'affligent, t'ensorcelles
Regnes sur ceux qui t'ont fait polichinelle

Pantin de chaire
genere le doute, la foi, pour benir la faim

Pouvoir a celui qui muni de ruse, fascine les brebis que le proclameront muse. Relique de l'esprit, vieux truc qui amuse, pitoyable pratique qui nous brime nous abuse

Fleuves et rivieres
Qui irriguent nos terres
Qui amene la moisson
D'ou surgira le typhon
qui portera notre nom

Qui au dela de la mer
Des contrees et des terres
Qui aux yeux du monde entier
fera notre renommee